#
Wally

Autant en emportent les Voiles

05/10/2014

Les Voiles de Saint-Tropez ont célébré dans le faste et le grand spectacle leurs 15 années d’existence. Elles ont reçu en cadeau des Dieux du vent et de la mer d’exceptionnelles conditions pour permettre aux quelques 4 000 marins venus du monde entier, embarqués sur 300 yachts Modernes ou Classiques, une pleine semaine de régates, de plaisirs et de convivialité. Le rideau tombe en ce dimanche après un dernier moment de partage entre concurrent, la traditionnelle remise des nombreux prix aux 20 classes en lice. De belles surprises apparaissent au palmarès, avec d’emblée les noms des nouveaux venus tel Olympian, qui triomphe chez les yachts auriques ou Dorade chez les Marconis, mais aussi les confirmations des valeurs sûres de leurs circuits respectifs, Magic Carpet Cubed chez les Wally, ou Robertissima III (ex Ran) chez les grands IRC.

André Beaufil

Ranger

Sea, Sail, Sun

Derniers regards, dernières visions, dernières émotions aussi en cette ultime journée des Voiles de Saint-Tropez 2014. Dernière chance d’admirer une nouvelle fois les plus beaux voiliers du monde dans l’écrin unique du golfe de Saint-Tropez. Dernières glissades sur l’onde bleue pour les élégants auriques et les véloces marconis. Derniers croisements teintés de magie entre Marigold et Partridge, Elena et Moonbeam IV, Rowdy etDorade. Jeux d’ombre et de lumière entre focs, solents et spis démesurés. Chuintement de l’eau sur les coques effilées souvent centenaires… plus de 130 années de passion entrent ce soir en hiver, après avoir pris congé des Voiles. Toute une année d’attente s’avance avant de retrouver les étoiles qui toute cette semaine hors du temps et loin des normes ont fait vivre, respirer et battre le coeur d’

Elena

Un automne à Pampelonne

03/10/2014

Il est un lieu oublié de l’hiver, où le soleil darde dès le matin d’ardents rayons sur les foules en quête de fraîcheur au bord des plages. C’est un endroit où règnent les bateaux, de toutes tailles et de tous types, mais où, en ce week-end d’octobre, les voiles futuristes ou classiques monopolisent tous les regards. Saint-Tropez, son golfe, ses plages, prolongent l’été et ses composantes les plus festives, tant à terre que sur l’eau où pas moins de 4 000 marins s’étaient une nouvelle fois donnés rendez vous aujourd’hui, aux ordres de leurs comités de course respectifs, pour profiter une fois encore, une fois de plus, du plaisir de régater dans le vent, certes plutôt zéphyr en cette fin de semaine, et sous le soleil. 120 yachts Classiques s’élançaient ainsi dès la mi-journée vers le large et un grand triangle en bo

Départ

A ne pas manquer!

Journée particulière, à ne manquer sous aucun prétexte, le jeudi des Voiles de Saint-Tropez renoue avec la genèse de la Nioulargue et avec l’esprit fondateur du yachting, quand propriétaires et capitaines, pour une poignée de main, un repas ou la beauté du geste, se lancent d’amicaux défis de bateaux à bateaux. L’organisation des Voiles met ainsi lors de chaque édition le programme des courses entre parenthèse, mouille une ligne de départ, et laisse les concurrents vivre leur régate, leur défi, leur « remake » original de la création de la Nioulargue et des Voiles, en cinglant depuis le Portalet vers Pampelonne et son Club 55. Le golfe apaisé et toujours resplendissant de soleil a ainsi vu se presser nombre de voiliers, de toutes classes et de toutes époques, prêts à s’élancer, dans le sillage des concurrents de la Club 55 Cup, pour des

Auriques en fête

Le golfe aux Etoiles!

01/10/2014

Sous le signe du soleil et du vent, le grand chapiteau céleste des Voiles de Saint-Tropez accueillait aujourd’hui des stars aux noms fleurant bon l’âge d’or du yachting, souvent d’avant les deux guerres, Marigold, Phoebus, Silhouette, Partridge ou Véronique…. 130 bateaux Classiques, figures vivantes de près de 140 années de génie créatif naval ont strié de leurs blanches écumes le bleu des flots tropéziens écrasés de soleil. L’épisode orageux d’hier avait comme par enchantement laissé place à un plan d’eau totalement apaisé, n’attendant que le vent d’ouest pour offrir aux marins le carburant de leurs passions. Et dès la mi-journée, le Comité de course des Classiques libérait les onze classes en lice pour un joli parcours côtier gorgé de lumière. Gréées Marconi, Aurique ou Houari, ces sublimes coques exprimaient

J Class en action

Place au sport!

30/09/2014

La haute mer à domicile ! Du vent, fort, de la mer, grosse, un décor de folie pour ce deuxième jour de régate dans le cadre unique du golfe de Saint-Tropez, et ce rassemblent des plus beaux bateaux de la Méditerranée… autant d’arguments auxquels les voiliers modernes ont répondu présents sans hésiter, enchainant une deuxième journée de navigation musclée et spectaculaire. La virulence des vagues levées par le puissant flux d’est et les creux, estimés à plus de deux mètres, s’avéraient en revanche rédhibitoires pour les Voiliers de tradition. La flotte des voiliers Classiques demeurait ainsi sagement au port, reportant à demain leur impatience d’en découdre, tandis que les 180 yachts Modernes se déployaient le plan d’eau, pour une vingtaine de milles de régates musclées à souhait, et une nouvelle vision enthousiasmante de voiliers

Mariska et Tuiga

Dans le vif du sujet!

29/09/2014

Les 180 voiliers Modernes, IRC, Wally, Class J, accompagnés, une fois n’est pas coutume, des quatre plans Fife des la Classe des 15 m JI ont été quelque peu cueillis à froid pour la première journée des Voiles, quand le golfe si clair sous le chaud soleil encore estival, s’est fait rugueux et cassant sous l’effet d’un vent d’est rentré en force dès la fin de matinée, et qui a brutalement levé des trains de houle courte et profonde. Les trois ronds, celui des 15 m JI sous le Portalet, celui des Wally à Pampelone, et celui des Modernes vers Cavalaire, ont ainsi connu une journée animée, haute en figures sportives dans un clapot souvent estimé à deux mètres, et qui a soumis concurrents comme équipes des comités de course à un régime humide et salé. De l’action, du spectacle, des voiliers au meilleur de leur puissance et de leurs qualités

Mariska et Elena en terminent avec la Coupe d'Automne du Y.C. de France

Ils sont là!

28/09/2014

Le vent et le soleil au rendez-vous de la journée d’ouverture ! Avec l’arrivée tout en style et en beauté de 62 belles unités classiques en provenance de Cannes et dans le cadre de la Coupe d’Automne du Yacht Club de France, les Voiles de Saint-Tropez, font de nouveau le plein, et s’apprêtent à offrir aux amateurs de belles coques et de belles régates une semaine hors du temps, de sport et d’amitié. Le petit port varois écrasé de soleil et bruissant d’une foule bigarrée comme aux plus beaux jours de l’été s’est vidé de ses habituels yachts à moteur pour laisser place aux plus beaux voiliers tant Modernes que Traditionnels. Les Modernes auront dès demain, et comme à l’accoutumée, l’honneur d’ouvrir les débats tandis que les voiliers dit de tradition procéderont aux formalités d’inscription. Quinzième

Les Classiques arrivent

Jours de Fête

27/09/2014

Les Voiles de Saint-Tropez fêtent leurs quinze années d’existence. Quinze années de célébrations de la mer, et d’hommages aux marins qui aiment par-dessus tout magnifier par le sport et la compétition les plus beaux voiliers d’hier et d’aujourd’hui. Pour cette édition anniversaire, les équipes de la Société Nautique de Saint-Tropez et son Président André Beaufils ont de nouveau fait des miracles pour accueillir pas moins de 300 unités, dont les plus spectaculaires vont se presser dans le petit port Varois. L’esprit du yachting sous son expression Moderne, voire futuriste avec les fameux Wally, ou Classique avec une trentaine de voiliers centenaires, soufflera toute cette semaine sur le golfe, théâtre unique et somptueux des joutes nautiques les plus éblouissantes, mais aussi le long des quais où résonneront toute la semaine les accents j

Bruno Trouble, Yves Carcelle à bord de Runa VI

Hommage à Yves Carcelle

24/09/2014

Pour saluer son propriétaire disparu, Runa VI sera paré d’un grand pavois et sera le premier bateau à quitter le port de Saint-Tropez le mardi 30 septembre à 9h30, premier jour de régate pour les voiliers de tradition.Un coup de canon sera tiré depuis la tour de la Capitainerie puis le bateau sortira lentement. Nous demandons à tous de sonner un coup de corne de brume au passage du bateau pour s’associer à ce bref hommage.

Yves Carcelle et les Voiles Saint-Tropez, Septembre 2014

Il aimait les autres, surtout les gens simples avec qui il bavardait des heures, écoutant leurs histoires, racontant la Saga de ses Runa. C’est tellement rare de la part des gens qui dirigent ce monde.

L’amour des bateaux classiques est souvent un voyage personnel, mais pas rationnel. Yves s’est pris de passion, voici presque 10 ans